Un tout nouveau système d’échange d’applications

Your business apps, à la carte

Un tout nouveau système d’échange d’applications

Aujourd’hui, je vais parler du système de génération automatique d’application à partir de modèles.

Lorsque PickaForm était une solution uniquement cloud, nous pouvions nous appuyer sur les fonctionnalités du serveur IBM Domino pour copier/coller des structures entières d’applications et leurs documents de configuration.

Dès l’instant où PickaForm a démarré son chemin pour devenir on-premise, puis multi-instances, cette solution posait un problème majeur : où centraliser les modèles d’applications ? Comment faire pour qu’un serveur X puisse accéder aux bases de données d’un serveur Y sans procéder à une certification croisée entre serveurs ?

En clair, on ne pouvait simplement plus s’appuyer sur les fonctionnalités de base du serveur Domino, et il fallait trouver un nouveau système pour pouvoir centraliser les modèles d’application.

Pour cela, nous avons créé un format JSON pour définir tous les aspects d’une application PickaForm : les formulaires, les listes, les tags, les modèles de documents, les workflows, et les plugins.

PickaForm est capable d’exporter une application dans ce format, mais surtout, peut reconstruire une application complète à partir de ce format.

De cette manière, lorsqu’un serveur X souhaite télécharger un modèle d’application depuis un serveur Y, il n’a plus besoin de certification : il suffit d’accéder au fichier (JSON) public et statique de l’application.

Concrètement, cela signifie également qu’on peut partager des applications PickaForm simplement via un simple fichier texte !

Le nouveau système de partage d’applications via de simples fichiers textes (JSON) sera très prochainement mis en place, et ouvrira sans aucun doute de nouvelles perspectives d’usage à PickaForm !

Nous écrirons un article plus complet sur le sujet lorsque le nouveau store de PickaForm sera officiellement mis en production, en février.